Félix Chénier PhD

Projets complétés

LIOMT
LIOMT

Librairie de standardisation de traitement de données (2012–2015)

Le Laboratoire de recherche en Imagerie et Orthopédie (LIO) est doté d’un système de gestion de la qualité certifié ISO 13485:2003 R&D Dispositifs médicaux. Cette certification assure la validité et la traçabilité des données expérimentales.

J’ai co-développé au LIO une plateforme Matlab servant à:

  • Standardiser le stockage des données;
  • Standardiser et valider les traitements effectués sur ces données;
  • Assurer le suivi des traitements sur les données.

Simulateur de propulsion en fauteuil roulant manuel avec biofeedback haptique (2008–2014)

Environ un utilisateur de fauteuil roulant manuel sur deux va développer de la douleur à l’épaule au cours de sa vie. Or, en améliorant la technique de propulsion des utilisateurs, nous croyons qu’ils serait possible de minimiser la charge sur leurs épaules et ainsi diminuer le risque de blessure à long terme.

Ce projet consiste en un appareil de recherche et d’entraînement qui permet de modifier la technique de propulsion de l’utilisateur à l’aide de biofeedback haptique, de façon à réduire le risque de blessure à long terme. Le développement de cet appareil était le sujet de ma thèse de doctorat au Laboratoire de recherche en Imagerie et Orthopédie (LIO), à l’École de technologie supérieure. Le premier prototype, dont un système d’immersion visuelle complète est en voie d’être terminé, est maintenant activement utilisé pour des projets de recherche clinique.

Étude de la gonarthrose et comparaison entre deux prothèses de genou (2012–2014)

Cette activité de recherche se déroulait à l’Hôpital Notre-Dame et combinait deux projets importants. Le premier projet consistait au développement d’un outil informatique permettant d’assister les thérapeutes dans le diagnostic et dans le traitement de l’arthrose du genou. L’objectif était de déceler plus rapidement les problèmes d’arthrose et de trouver les traitements les mieux adaptés à la situation de chaque patient.

Le deuxième consistait en une étude randomisée sur la stabilité du genou de patients arthrosiques subissant une opération de remplacement de genou. Ces sujets étaient rencontrés quelques jours avant leurs opération, puis un an après. Deux types de prothèses étaient évalués: une prothèse traditionnelle et une autre qui permet de préserver le ligament croisé antérieur.

Mes rôles : Coordination des acquisitions, gestion des données, recherche.

Étude de vibration lors de la propulsion d’un fauteuil roulant (2012–2014)

Ce projet avait pour but de comparer différents fauteuils roulants manuels pliables en terme de propriété d’absorption des vibrations et d’énergie requise pour la propulsion. Il faut savoir que les vibrations transmises à l’utilisateur lors de la propulsion en fauteuil roulant dépassent les exigences de la norme ISO 2631–1. Or, nous ne savons pas s’il existe une relation entre l’amélioration des propriétés d’absorption de vibration et l’énergie nécessaire à la propulsion. De plus, l’effet de l’absorption des vibrations sur la charge aux épaules est inconnu à ce jour.

Ce projet en partenariat avec la compagnie Motion Composites, qui se spécialise dans la fabrication de fauteuils roulant de haut niveau au Québec, avait pour but d’améliorer les connaissances sur cet aspect de la propulsion en fauteuil roulant.

Mon rôle : Responsable de projet.

Mise en oeuvre d’un système d’imagerie fonctionnelle monocanal utilisant la spectrométrie infrarouge (2006–2008)

Bien que la plupart des personnes épileptiques réagissent bien à la médication, quelques-unes ont besoin dʼune opération chirurgicale qui vise à retirer le foyer épileptique, soit la partie du cerveau qui génère ces crises. La localisation de ce foyer n’est par contre pas toujours évidente.

Le système portable développé lors de ce projet de maîtrise permet de détecter lʼactivité cérébrale en n’importe quel point du cortex et ainsi détecter le foyer épileptique avant que la crise n’aie lieu. Ce projet était une preuve de concept pour le projet Imaginc, un projet de recherche multicentrique dirigé par le professeur Mohamad Sawan, qui vise à mesurer l’activité cérébrale à l’aide d’un appareil portable combinant l’électroencéphalographie (EEG) et la spectrométrie en proche-infrarouge (NIRS).

Enregistreur de données de propulsion d’un fauteuil roulant manuel (2008)

Les roues SmartWheel sont des roues arrière de fauteuil roulant qui sont instrumentées, et qui permettent ainsi de mesurer les forces et les moments appliqués par l’utilisateur lors de la propulsion du fauteuil roulant. Toutefois, la première génération de ces roues nécessitait un fil pour communiquer les données, ce qui contraignait le fauteuil roulant à être propulsé en laboratoire seulement, sur des rouleaux et non de façon ambulatoire.

Cet enregistreur de données permet de collecter les forces et moments de façon continue et possède une autonomie de plusieurs jours. Les données sont ensuite transférées à l’ordinateur via un logiciel personnalisé qui détecte et corrige les erreurs de transmission. Cet appareil a été utilisé dans deux études scientifiques sur la propulsion d’un fauteuil roulant manuel.

Circuit de contrôle d’un fauteuil roulant électrique autonome (2005)

Ce projet avec le Groupe de Recherche en Perception et Robotique (GRPR, École Polytechnique de Montréal) s’est déroulé dans le cadre d’un stage d’été CRSNG. Il s’agissait de modifier un fauteuil roulant électrique standard afin qu’il puisse être contrôlé par un ordinateur. Ceci impliquait l’ajout d’encodeurs aux roues arrière, d’un ordinateur et d’un écran tactile, ainsi que la conception d’un circuit électronique servant d’interface de contrôle. Un pilote logiciel a aussi été développé afin d’accommoder la chaise roulante à la plate-forme robotique Player.

Le fauteuil roulant est maintenant compatible avec tous les algorithmes robotiques développés au laboratoire, que ce soit pour le suivi de paroi, la localisation et le contrôle à distance, la cartographie 3D et le contrôle automatique intelligent.

Console de mixage audio à commande tactile (2005)

Il s’agit d’une console de mixage audio à 6 entrées stéréo, conçue en tant que projet de fin d’études de baccalauréat.

La composante innovatrice de ce projet est l’utilisation de potentiomètres tactiles pour le contrôle du volume et de la balance. Ceci a pour effet d’éliminer toute pièce mécanique mis à part des interrupteurs et ouvre la porte à des capacités plus évoluées, comme la configuration complète en temps réel des circuits de mixage. Chaque potentiomètre tactile peut être assigné à n’importe quel paramètre de n’importe quelle entrée, et les paramètres peuvent être sauvegardés en mémoire.

Ce projet m’a valu le prix du meilleur projet de fin d’études en 2006.

Sous-marin à propulsion humaine Archimède (2005–2007)

Ce projet parascolaire consiste à concevoir un véhicule sous-marin propulsé par un athlète plongeur pédaleur, puis à comparer ses performances avec d’autres sous-marins à travers le monde. J’ai fait partie des délégations d’Archimède 3 et 4 en tant que responsable du système de navigation électrique. Ce système contrôlait les bouées d’urgence, indiquait l’inclinaison du sous-marin et la vitesse de pédalage au conducteur à l’aide d’un écran, et accumulait ces données pour les transférer vers un ordinateur afin d’améliorer les performances lors des courses suivantes.

Nous avons gagné plusieurs prix lors de trois compétitions internationales d’envergure de 2005 à 2007, dont la plus grande vitesse et la meilleure ingénierie, et nous avons remporté l’Avenir Sciences et applications technologiques en 2007.

Dernière mise à jour: 2017-02-15