Le basketball en fauteuil roulant est actuellement le sport en fauteuil roulant le plus populaire. La pratique de ce sport contribue à la santé physique et psychologique des athlètes, ce qui en fait une activité très positive. Or, alors que les utilisateurs de fauteuil roulant manuel sont déjà à haut risque de développer des troubles musculosquelettiques aux épaules, ce risque double chez les joueurs de basketball.

Le basketball en fauteuil roulant est actuellement le sport en fauteuil roulant le plus populaire. La pratique de ce sport contribue à la santé physique et psychologique des athlètes, ce qui en fait une activité très positive. Or, alors que les utilisateurs de fauteuil roulant manuel sont déjà à haut risque de développer des troubles musculosquelettiques aux épaules, ce risque double chez les joueurs de basketball.

Ce projet, financé par l’initiative intersectorielle Société inclusive et réalisé en partenariat avec le groupe de recherche INÉDI et le Centre d’intégration à la vie active (CIVA), vise à dresser un portrait précis des risques aux épaules liées à une multitude de mouvements rencontrés dans la pratique de ce sport. Ceci permettra aux entraîneurs de mieux concevoir les entraînements, en gymnase comme à la maison, de façon à réduire le risque de développer de tels troubles aux épaules.