Une des approches pour évaluer la biomécanique de la propulsion d’un fauteuil roulant consiste à faire propulser des utilisateurs sur un simulateur (rouleaux) ou sur un tapis roulant motorisé. Or, il existe certaines différences de réalisme entre la propulsion sur le sol et la propulsion en environnement stationnaire. Cet aspect de ma recherche vise à documenter et réduire ces différences.