Ce projet avait pour but de comparer différents fauteuils roulants manuels pliables en terme de propriété d’absorption des vibrations et d’énergie requise pour la propulsion. Les vibrations transmises à l’utilisateur lors de la propulsion en fauteuil roulant dépassent les exigences de la norme ISO 2631-1. Or, nous ne savions pas s’il existe une relation entre l’amélioration des propriétés d’absorption de vibration et l’effort de propulsion.

Ce projet en partenariat avec la compagnie Motion Composites avait pour but d’améliorer les connaissances sur cet aspect de la propulsion en fauteuil roulant. Nos résultats suggèrent qu’un fauteuil dont le cadre est en carbone absorbe davantage les vibration qu’un fauteuil en aluminium, sans toutefois que cette absorption soit accompagnée d’un plus grand effort de propulsion.